Le secret du Dr Tanzler

Carl Tanzler

Carl Tanzler von Cosel était un radiologue doublé d’un piètre inventeur qui naquit le 8 février 1877 à Dresde, en Allemagne. Ce personnage extrêmement singulier se faisait passer pour un ancien capitaine de sous-marin surdiplômé, et il prétendait avoir eu à plusieurs reprises des visions de son ancêtre défunte, la Comtesse Anna Constantia von Cosel. En 1926, à l’âge de 49 ans, il émigra vers les Etats Unis et s’installa en Floride, abandonnant au passage sa femme et ses deux enfants. Il trouva peu de temps après un poste de radiologue dans un Hôpital de Key West. En avril 1930, la vie du Dr Tanzler bascula lorsqu’il fit la connaissance d’une patiente cubaine nommée Maria Elena Milagro de Hoyos : selon Tanzler, lors d’une apparition, le fantôme de la Comtesse von Cosel lui avait prophétisé qu’une beauté exotique aux cheveux noirs serait l’amour de sa vie, et lorsqu’il rencontra Maria Elena, il eut la certitude qu’elle était celle-ci. La jeune femme de 21 ans était atteinte de tuberculose, une maladie qui avait déjà décimé une grande partie de sa famille. Pendant des mois, Tanzler fit tout ce qu’il put pour essayer de la sauver, n’hésitant pas à tester sur elles des méthodes thérapeutiques de son invention. Il lui déclara également sa flamme, et la couvrit de cadeaux, mais rien n’indique que ses sentiments aient jamais été réciproques.

Mausolée Maria Elena de Hoyos

Le mausolée érigé en mémoire de Maria Elena de Hoyos au cimetière de Key West

Finalement, malgré tous les efforts de Tanzler, Maria Elena succomba à sa maladie le 25 octobre 1931. Le docteur paya ses funérailles, et il lui fit construire un mausolée au cimetière de Key West sur lequel il vint ensuite se recueillir chaque nuit. Tanzler racontera plus tard que lorsqu’il lui chantait sa chanson favorite, Maria Elena venait le voir en esprit, et lui demandait souvent de la sortir de sa tombe. C’est ce qu’il finit par faire un soir d’avril 1933, emportant avec lui le cadavre de sa bien-aimée inhumé depuis presque deux ans. Après avoir ramené le corps sévèrement décomposé chez lui, le Dr Tanzler se lança dans une impensable entreprise de restauration : Il attacha les os ensemble avec des cordes de piano, il remplaça la peau putréfiée avec du tissu imbibé de cire et de plâtre, et il remplit l’abdomen en le bourrant de chiffons. Il fabriqua également une perruque à partir de cheveux que la Mère de Maria Elena lui avait remis après l’enterrement, et il combla les orbites creuses avec des yeux de verre. Enfin, il recouvrit l’ensemble de parfum et de produits chimiques pour masquer l’odeur et ralentir les effets de la décomposition.

elena de hoyos

Réplique du corps reconstitué de Maria Elena de Hoyos au musée « Ripley’s Believe It Or Not » de Key West – Crédits photo Thank You Gravity

Pendant 7 ans, Carl Tanzler allait vivre avec le cadavre grossièrement rafistolé de Maria Elena de Hoyos couché dans son lit, passant de longues nuits à lui déclamer son amour. Selon les déclarations de deux médecins qui analysèrent le corps ultérieurement, Tanzler avait placé un tube en papier au niveau du vagin, ce qui suggère que la relation ne fut pas seulement platonique. Un jour de 1940, la sœur de Maria Elena se rendit chez Tanzler pour vérifier les rumeurs atroces qui circulaient à son propos. Lorsqu’elle vit l’horrible mannequin de cire habillé avec les vêtements de sa sœur, elle alerta aussitôt les autorités, et Tanzler fut arrêté. L’affaire connut un retentissement national, et bizarrement, l’opinion publique fit preuve d’une certaine compassion envers le docteur, qui était perçu comme une sorte de romantique excentrique. Après une audience préliminaire devant le tribunal de Key West, Tanzler fut finalement relâché, car les charges de profanation retenues à son encontre tombaient sous le coup de la prescription. Le corps de Maria Elena fut enterré dans un endroit secret, après avoir été exposé publiquement dans un salon funéraire. Lors de cette veillée très particulière, plus de 6000 personnes se bousculèrent pour voir l’abomination dont la presse avait tant parlé. En 1947, Carl Tanzler écrivit une autobiographie dans laquelle il relatait l’incroyable histoire, mais il ne supporta pas longtemps d’être séparé de sa dulcinée : à l’aide d’un masque mortuaire, il confectionna une « poupée » grandeur nature à l’effigie de Maria Elena, et il vécut auprès d’elle jusqu’à sa mort, le 3 juillet 1952.

Plus d’infos :

30 commentaires pour “Le secret du Dr Tanzler”

  1. L’inventeur de la poupée gonflable.

  2. quelle horreur !!!! :o
    faut pas être fini pour faire ça !!!

  3. mhh qu’est ce que c’est charmant…

    Bon, je vous laisse, je vais vomir XD

  4. C’est glauque, mais romantique. Moi je trouve ça mignon!

  5. Ah oui quand même. Il était sacrément barré le bonhomme Oo
    (cela dit… il était romantique, oui… mais barré xD)

  6. « il était perçu comme un romantique excentrique »… Et lui même devait se dire qu’il était trop « fleur bleue » et que ça lui jouerait des tours ! :)

  7. Ah dis donc je vois que même ici le docteur suscite la compassion du public :)

  8. Il était quand même sacrément déjanté ce nécrophile!

  9. Romantique ? Moi qui croyait que le romantisme c’était des fleurs de temps en temps et des petites attentions chaque jour… A mon prochain rendez-vous je lui annoncerait qu’après sa mort je la déterrerais pour faire l’amour à son corps décomposé je suis sur que ça lui fera plaisir ! Dommage que la st valentin soit passé…
    Et merci pour ces articles que j’attends à chaque fois avec impatience ! Celui-ci moins que d’autres quand même…

  10. Le romantisme ce n’est pas offrir des fleurs et se rappeler des anniversaires. C’est un courant littéraire qui, s’y j’en crois Wikipedia, est
    « une réaction du sentiment contre la raison, exaltant le mystère et le fantastique et cherchant l’évasion et le ravissement dans le rêve, le morbide et le sublime, l’exotisme et le passé. »
    Ce cher Carl a fait fort dans le morbide, on ne peut lui retirer le qualificatif de romantique.

    Mais c’est quand même dégueulasse -:)

  11. Glauquissime. Mais alors vraiment… Est-ce que ce monsieur a été examiné par des psys pendant son procès ? Ce serait intéressant de lire le résultat des entrevues, je pense…

  12. Alors, tout ce que je sais, c’est qu’après son arrestation, Tanzler fut analysé psychiatriquement, et qu’il fut reconnu apte à être jugé. Maintenant, s’agissant d’un mec qui recevait des conseils d’une ancêtre morte au 17ème siècle et qui couchait avec un cadavre rafistolé, je pense qu’il n’y a pas besoin d’être psy pour estimer qu’il était sévèrement pété de la tronche.

  13. Ca, on est d’accord :) Même à la relecture, cet article fait froid dans le dos…

    Je pensais plutôt à lire les résultats des examens psychiatriques pour essayer de comprendre comment Tanzler lui-même se voyait : fou, génie novateur, romantique incurable…

  14. Egocyte: Il ne faut pas confondre le mouvement littéraire, qui effectivement se caractérise par l’expression de la nature, du « moi » etc…
    Et le romantisme tel qu’il est plus connu, on ne dit pas de quelqu’un qu’il est romantique parce que c’est un auteur du XIX° siècle ^^

    Sinon excellent article, comme toujours !

  15. C’est vrai, le romantisme n’est pas qu’un courant littéraire, il y a aussi la peinture et la musique. Je me permets à ce sujet de déterrer un article d’axolot, sur « la chose dans le noir », illustré par de très beaux tableaux romantiques, à tendance assez morbide… http://www.axolot.info/?p=609

  16. Bonjour,

    J’ai découvert ce blog il y a quelques jours et une chose est certaine, il n’est pas prêt de quitter ma barre de favoris. Les articles sont tous très bien écrits et passionnants; même les sujets traités ici dont j’avais déjà eu vent m’ont absorbés tant ils sont toujours riches en information et, je me répète, brillamment écrits (et toujours documentés, on constate rapidement que vous vérifiez toujours un maximum vos sources avant d’écrire un article, ce qui est capital pour un blog de ce genre).

    J’ai également téléchargé tout les mp3 d’Exocet, qui est rapidement devenue mon émission préférée, elle est comme votre blog, instructive, documentée, et vous n’y manquez jamais d’humour. Je l’ai faite écouter à tout mon entourage et les avis sont unanimes, dorénavant, toute ma famille vous écoute. D’ailleurs, je me permets de vous poser une petite question, pourquoi avoir arrêté votre émission (peut-être parlez-vous de cet arrêt dans un épisode, mais je ne les ai pas encore tous écoutés)? Peut-être n’aviez vous plus assez de sujets à traiter? J’imagine qu’après plusieurs années, trouver de quoi parler doit se révéler de plus en plus compliqué.

    Merci pour votre travail, j’espère que vous continuerez votre blog encore longtemps !

    (J’espère que je pouvais poster mon commentaire ici, je n’ai pas vraiment trouvé de livre d’or)

  17. Simon> Merci beaucoup pour tes commentaires encourageants, je suis ravi que le blog te plaise!

    En ce qui concerne Exocet, l’émission s’est arrêtée parce qu’après 3 années nous estimions effectivement qu’il serait difficile de continuer à ce rythme sans que la qualité de l’émission n’en pâtisse. Plutôt que de nous répéter, nous avons préféré cesser l’émission tant qu’elle intéressait les gens.

    Encore merci pour ton message!

    ps: pour les messages personnels tu as un formulaire de contact sur la page à propos :)

  18. Déjanté cette histoire, digne des meilleurs films d’horreurs…

  19. c’est mignon tout plein cette histoire..

    PS : je viens de découvrir le site, il est génial

  20. Cette histoire est glauque au possible, mais qui a dit qu’il y avait antagonisme entre être fou, nécrophile et romantique ? Cet homme est justement l’anti-héros romantique par excellence!

    Par ailleurs, je viens moi aussi de découvrir de site (et continue de le découvrir chaque jour)! Et IDEM que Simon, il figure désormais dans ma barre de favoris tant la qualité des articles et de leur rédaction m’a plu.

    Continuez de nous étonner, et encore bravo et tous mes hommages pour votre travail formidable!

  21. Quel histoire magni..

    Euh non enfaite j’ai beau faire des efforts il est fou ce Doc’.

  22. Fap fap fap :D

  23. une chose est sûre : je n’irais pas lui sucer la bite !

  24. Oh mon dieu!

  25. Morbide comme histoire. Un peu triste.

    Ps: La nouvel Axolotl me stresse :)

  26. Y’a un petit côté Docteur Frankenstein.

  27. Bein dis donc, en on apprend des choses ! C’est hallucinant quand même : nécrophile le docteur Tanzler !

  28. je ne connaissait pas ce genre d’amour mais je crois que je vais eviter

  29. J’ai découvert ce site, il est vraiment génial, bravo !