L’Opération Chaton Acoustique

Au début des années 60, la CIA se lança dans un des projets les plus surréalistes de la guerre froide : L’opération « chaton acoustique ». L’objectif était d’espionner le Kremlin et les ambassades soviétiques, ce qui peut sembler banal pour une agence de renseignements. Sauf que l’espion choisi pour mener cette mission à bien était…un chat. Un chat modifié, dans lequel on avait implanté un micro et une pile, ainsi qu’une antenne au niveau de la queue. De nombreuses opérations furent nécessaires pour customiser l’animal, ce qui coûta à la CIA plusieurs millions de dollars. La première mission du chaton acoustique était d’enregistrer les conversations de deux hommes dans un parc, à coté de l’ambassade de Russie, à Washington. Le petit agent secret avait été entraîné pour se déplacer jusqu’à sa cible, mais sa carrière tourna court, parce qu’il fut presque immédiatement écrasé par un taxi. Cet échec fut suivi par d’autres tentatives, qui n’eurent pas beaucoup plus de succès, et la CIA finit par abandonner le projet en 1967.

Le chat de l’espace

Les années 60 étaient propices aux chats de science-fiction, car c’est environ à la même époque qu’un chat fut envoyé dans l’espace. L’histoire de la conquête spatiale compte de nombreux animaux astronautes, comme la célèbre chienne russe Laïka, en 1957, ou le singe Ham en 1961. Mais le seul pays qui envoya un chat dans l’espace fut la France, en 1963. A l’origine, le chat qui avait été sélectionné pour partir s’appelait Felix, mais il s’échappa juste avant la première mission. C’est une chatte nommée Felicette qui le remplaça à la dernière minute. Le 18 octobre, Felicette fut placée dans une capsule lancée par une fusée Véronique. Après un vol suborbital d’environ 15 minutes, la capsule se détacha, et Felicette fut récupérée saine et sauve. Elle fut baptisée Astrocat par la presse anglaise, et elle eut même droit à un timbre à son effigie.

Le chat cloné

La chatte CC est une autre de ces pionnières de la science. Conçue en 2001 dans les laboratoires de l’université Texas A&M, elle est le premier animal domestique cloné. Contrairement à la brebis Dolly, CC n’a jamais eu de problème de santé lié au clonage, et elle à même donné naissance à 4 chatons. En 2004, un autre chat nommé Little Nicky est devenu le premier clone créé à but commercial. Sa maîtresse déboursa 50 000 $ pour avoir une réplique de son ancien chat, Nicky, mort à l’age de 17 ans. Little Nicky n’a malheureusement pas vécu aussi vieux, et son corps est aujourd’hui conservé au Grant Museum de zoologie de Londres.

Le chat qui prédit la mort

En parlant de mort, voici l’histoire d’un chat qui aurait un lien très étroit avec la grande faucheuse. Oscar est né en 2005, et il a grandi au 3ème étage d’une clinique gériatrique du Rhode Island, aux Etats Unis. Au bout de quelques mois, le personnel hospitalier s’est aperçu qu’Oscar se livrait à un étrange rituel. Régulièrement, il entrait dans la chambre des patients, les observait, puis il décidait ou non de s’allonger à coté d’eux pour dormir. Ce qui a tout particulièrement frappé les équipes de la clinique, c’est que les personnes auprès desquelles Oscar allait se blottir mourraient dans les 3 ou 4 heures qui suivaient. Après quoi Oscar descendait du lit, et quittait la pièce, tranquillement. La coïncidence était tellement fréquente que quand le chat allait se coucher auprès d’un malade, le personnel contactait les proches pour les prévenir d’un décès imminent. A l’été 2007, Oscar avait anticipé plus de 25 morts de cette façon. C’est à cette époque que le Dr David Dosa écrit un article sur lui dans le New england journal of medecine, et que les medias se passionnent pour l’histoire. Dosa suggère que le chat pourrait sentir des substances chimiques spécifiques à la mort, une hypothèse partagée par certains spécialistes du comportement animal. Les sceptiques pensent que les employés de la clinique sont victimes d’une corrélation illusoire, et qu’ils se concentrent sur les fois ou Oscar a de la chance, en négligeant les fois ou il se trompe. Quoi qu’il en soit, cette histoire à rendu Oscar célèbre, et elle à même inspiré un épisode du Dr house. Dans l’épisode en question, l’acariâtre médecin réalise que le chat n’est pas attiré par la mort, mais par les couvertures chauffantes qu’on donne aux malades.

Le chat insubmersible

Le dernier chat dont je vais vous parler ne prédisait pas la mort. Il préférait la défier. Depuis l’antiquité, les chats sont liés à la marine, a tel point qu’il existe une vraie tradition des chats de navire. A l’origine, on les prenait à bord pour chasser les rats et les souris, mais ils sont rapidement devenus des mascottes porte bonheur. Au cours du XXème siècle, certains chats de navire sont même devenus célèbres, comme Simon, le chat de l’HMS Amethyst, qui survécut à une embuscade sur le fleuve Yang Tsé. Simon fut le seul et unique chat à recevoir la Médaille Dickin, qui récompense les animaux pour leurs actions en temps de guerre. Mais le chat de navire le plus célèbre est sans aucun doute Sam l’insubmersible. Sam commença sa carrière sur le cuirassé allemand Bismarck. Le 27 mai 1941, alors qu’il effectue sa première mission, le Bismarck coule et perd plus de 2000 membres d’équipage sur 2200. Sam est retrouvé quelques heures plus tard flottant sur une planche, et il est le seul survivant du Bismarck secouru par le destroyer HMS cossack. L’équipage du Cossack en fait son nouveau chat de navire, et Sam est rebaptisé Oscar. Le 27 octobre 1941, le Cossack coule lui aussi après avoir été touché par une torpille. 159 marins sont tués dans l’attaque, mais Sam survit. Surnommé à présent Sam l’insubmersible, il se retrouve affecté au porte avions britannique Ark Royal, mais celui-ci coule à son tour le 14 novembre 1941, après avoir été torpillé par un sous marin allemand. Sam est encore une fois retrouvé accroché à une planche. Cet ultime tour de force marque la fin de sa carrière, et il coulera ensuite des jours paisibles dans une maison de Belfast jusqu’à sa mort, en 1955. L’histoire de Sam est si extraordinaire que certains remettent en question son authenticité, suggérant qu’il s’agit peut être d’une légende marine fabriquée à partir de plusieurs récits. Mais si un jour vous passez par le musée national de la marine à Londres, vous pourrez y voir le portrait du chat insubmersible…

Plus d’infos :

http://en.wikipedia.org/wiki/Acoustic_Kitty
http://www.purr-n-fur.org.uk/famous/felix.html
http://en.wikipedia.org/wiki/CC_(cat)
http://en.wikipedia.org/wiki/Little_Nicky_(cat)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Oscar_(chat)
http://en.wikipedia.org/wiki/Unsinkable_Sam

email

28 commentaires pour “L’Opération Chaton Acoustique”

  1. Excellent !

    Évidemment, les chats sont les mascottes du net, mais cette vidéo change des lolcats et autres chatons qui griment les murs :).

    Le récit du chat qui prédit les morts dans l’hôpital est quand même assez terrifiant.

  2. « il « coulera » des jours heureux  »
    Pas mal 😉 ! Vraiment des vidéos comme ça, ça fait plaisir !

  3. Encore une super vidéos, merci beaucoup, hâte de voir la prochaine ainsi que les prochains articles.

  4. Très bon episode ! Comme les deux precedent ! J’adore ton blog ! Tout est très bien expliqué puis ça doit demander beaucoup de recherche de ta part 🙂
    Si tu devais faire un autre episode ( ce qui serait génial ! ) ,tu pourais en faire un sur un top à propos de choses qui touche la cia ! Ça devrait etre super passionant !

  5. Parfait l’épisode !

    On revenant sur Sam l’insubmersible: Quelques minutes auparavant il est dit que les chats sont ensuite adoptés sur les navires comme « porte bonheur » (en plus de chasser les rats) mais visiblement celui-là il ne l’attirait pas vraiment (3 navires de coulés quand même :p !).

  6. Sincerement j’adorais ce site, j’ai lu tout les articles et j’étais très content de voir qu’il y avait de nouvelles publications mais malheureusement grosse deception que ce soit au format video. J’ai decouvert le site avec mon telephone, et je passais beaucoup de temps dessus, ca m’occupais quand je prenais le train, le bus ou quand je devais patienter dans une salle d’attente, c’etait un vrai plaisir de lire mais malheureusement avec le format video je n’ai plus accès, au lieu d’avoir des articles super intéressants j’ai le droit a un carré noir. Je ne sais pas si c’est accessible avec d’autres telephones mais en tout cas le miens ne lis pas les videos sur internet donc les nouvelles publications ne sont pas pour moi.

  7. Réjouis toi Bibi, car tu peux à présent lire les articles sous les vidéos!

  8. Hé ben! Je viens seulement de remarquer un élément du décor… Jolie toile! C’est concept. 😀

  9. N’y a t’il pas une erreur au niveau des dates dans le texte ? Premier naufrage en mai 41 puis en octobre 43 puis retour en 41 pour un 3eme naufrage en novembre…?

  10. Oui, la coquille est corrigée!

  11. Quand j’ai vu que maintenant les posts étaient sous forme vidéo j’ai été un peu déçue, mais en fait elles sont vraiment géniales, c’est une vraie réussite! Merci de rajouter les liens sur les sujets pour pouvoir approfondir un peu de notre côté. J’attends la prochaine avec impatience!

  12. Autant j’aimais beaucoup le site avant, autant je kiff grave la nouvelle version video.

    Que du bon, ne changez rien !

    (c’est une bonne idée de mettre le texte en plus de la video)

  13. Merci beaucoup pour vos retours positifs, je ne dirais jamais assez à quel point ils sont précieux!

  14. Super vidéo(s) ! C’est le genre d’histoires qu’on aime découvrir et qui nous lancent sur de longues épopées sur Wikipédia… 🙂
    Beau travail, courage pour la suite !

  15. Génial !!!

  16. Génial !

    J’ai découvert le site/blog voilà quelques années, je trouve le concept excellent, les articles sont très bien écrits…un pur plaisir!
    Les vidéos sont aussi très sympas, et l’idée de rajouter le script en dessous est lumineuse.

    Toutes mes félicitations, et bonne continuation!

  17. Oh oui c’est l’extase là 😀 je suis très content merci beaucoup pour votre travail.

  18. Excellent ! Merci pour ces vidéos !

  19. Ces vidéos sont vraiment bien tournées. Et les sujets sont toujours intéressants. J’espère vraiment que tu ne perdra pas ton inspiration et continuera à nous surprendre 🙂

  20. Bonjour, j’ai découvert par hasard la page. Et je suis heureuse de pouvoir vous suivre !

    Continuez comme ça !

  21. Bonjour ! je viens de découvrir le site et je suis fan! je ne m’arrête pas de lire les articles, ils sont tous plus fascinants les uns que les autres 😉
    Voilà je voulais rajouter par rapport à l’histoire d’Oscar que certains vétérinaires ont émis l’hypothèse que ce petit chat s’approchait des personnes mourantes tout simplement parce que celles-ci avaient le regard vide/inexpressif ; or les chats n’aiment pas qu’on les regarde avec trop d’intérêt, d’où cette explication. Après, c’est une hypothèse comme une autre bien sûr 😀

    Encore une fois félicitations pour le site et les vidéos!

  22. Le ton est génial, le débit est génial, le texte est génial, l’histoire est génial, vive AXOLOT !!! J’adore vos histoires

  23. Salut merci beaucoup pour tes vidéos (sacré travail de recherche !!!)
    Demain j’ai contrôle sur la guerre froide je pense que l’opération chaton acoustique fera partie de ma copie 😉

  24. Bonjour, super vidéo avec laquelle j’ai appris plein de trucs sur les chats.
    Mais je m’attendais tout de même à entendre parler de Félix le chat des tranchées de la première guerre mondiale, qui fût emprisonner à la fin de la guerre comme ennemis d’état et pour traîtrise car il passait de la tranchée française à la tranchée allemande plusieurs fois par jours et pendant plusieurs années. Il eu même droit à un procès et une condamnation à mort, enfin jusqu’à ce qu’un militaire rappelle à tous qu’il ne s’agissait que d’un chat. ^^

  25. Merci Axolot pour ces histoires extraordinaires, c’est instructif et amusant à la fois. 🙂

    Juste pour signaler que le chat Oscar n’a pas inspiré que la série Docteur House, mais également Stephen King pour la suite de ‘Shining’ : intitulée ‘Doctor Sleep’.

  26. ça c’est de l’humour : « où il coula des jours heureux »