La fille qui ne vieillit pas

A gauche, Brooke, 16 ans, ses parents, et sa soeur Caitlin, 19 ans.

De par sa taille et ses capacités mentales, Brooke Greenberg semble présenter des attributs normaux pour un bébé. A ceci près qu’elle est née en 1993, et qu’elle à eu 16 ans au mois de janvier dernier. Les chercheurs sont fascinés par cette adolescente du Maryland, dont le cas est sans équivalent dans l’histoire de la médecine.

D’après les examens effectués sur Brooke, son processus de vieillissement n’est expliqué par aucune anomalie génétique connue. Son corps ne vieillit pas comme un organisme unifié, mais comme un ensemble de parties désynchronisées : ainsi, à 16 ans, son âge osseux correspond à celui d’une enfant de 10 ans, et elle à toujours ses dents de lait. Elle mesure aujourd’hui 76 cm pour environ 7 kg, ce qui n’a guère évolué depuis les premières années de sa vie. Brooke à trois sœurs âgées de 22, 19 et 13 ans, mais au fil du temps, elle est la seule à ne jamais changer sur les photos.

Durant les 6 premières années de son existence, Brooke à subi une série d’incidents médicaux, dont elle s’est souvent remise sans explications : elle a eu 7 ulcères perforés à l’estomac. Elle a été victime d’une attaque cérébrale, dont toute trace avait disparu au bout de quelques semaines. Et à l’âge de 4 ans, elle fut plongée dans un semi-coma durant 14 jours à cause d’une tumeur au cerveau. Suite au diagnostic des médecins, ses parents s’étaient préparés à la perdre, mais quand la petite fille se réveilla, sa tumeur n’était plus la. Pour les médecins, la source de ses maux successifs reste un mystère, tout comme ses guérisons miraculeuses.

Brooke à l'age de 12 ans, avec sa soeur Carly, alors agée de 9 ans.

Brooke à l'age de 12 ans, avec sa soeur Carly, alors agée de 9 ans.

Lorsque les troubles de croissance de Brooke devinrent manifestes, on conseilla à ses parents de la traiter aux hormones de croissance, mais cela n’eut aucun effet. Les ongles et les cheveux sont les seules choses qui poussent chez l’adolescente. Son œsophage est si petit qu’elle est nourrie par un tube inséré dans son estomac, pour éviter que la nourriture avalée ne remonte dans ses poumons.

Pour comprendre les mécanismes de son vieillissement, le Dr Richard Walker de l’Université de Floride du Sud a étudié l’ADN de Brooke à la recherche d’une mutation génétique encore jamais observée. Il pense que si le gène responsable de cette condition unique est isolé, nous pourrions connaitre les clés du vieillissement humain, et par conséquent de notre mortalité. Brooke ne sait pas parler. Son âge mental est celui d’une enfant de neufs mois. Mais elle détient peut-être le secret d’un rêve aussi vieux que l’humanité : celui de la jeunesse éternelle…

Plus d’infos:

53 commentaires pour “La fille qui ne vieillit pas”

  1. Je me demande un truc.
    Si je me souviens bien, les personnes âgées meurent aussi de problèmes liés à l’âge, comme la cessité, ou les cancers.

    Mais si elle a guéri sa tumeur (et déjà, c’est fantastique !) elle devrait pouvoir vivre exceptionnellement longtemps !

    Maintenant, ces cellules doivent vieillir quand même, non ? Comme quand on clone un bébé, il a un jour mais ses cellules peuvent malgré tout avoir trente ans…

  2. Je viens de découvrir ton blog via ta chaîne, via un autre blog. Bref. J’adore parce que c’est un peu à la Vsauce, des sujets de bizarreries de l’Univers. Sauf que là c’est français donc je comprends mieux ! xD

    Intriguée par l’histoire de cette petite fille je suis allée sur le net pour avoir un peu plus d’infos. Il s’avère qu’elle est décédée en octobre dernier :/

  3. La pauvre…prive d’un destin… la pire punition que l’on peut imaginer… et pour ceux qui pense que l’immortalité est une cadeau … vous imaginez vivre pour l’éternité que les gens vous oublis? voir votre monde détruit progressivement par une espèce humaine stupide ? Non je préfère mourir .