L’arme absolue

Champignon atomique

Au mois de juillet 1961, dans un contexte géopolitique très tendu, le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev initia un projet destiné à montrer de façon spectaculaire la toute puissance de la Russie. Son objectif était de concevoir l’arme nucléaire la plus destructrice de l’histoire. Cette dernière reçut pour nom de code « Ivan », mais elle est plus connue aujourd’hui sous le surnom que lui donnèrent les Américains : Tsar Bomba, ou « Reine des Bombes ».

D’une longueur de 8m pour une masse de 27 tonnes, la Tsar Bomba était une bombe thermonucléaire d’une puissance d’environ 50 mégatonnes, soit 10 fois plus que la combinaison de tous les explosifs utilisés durant la seconde guerre mondiale. A titre de comparaison, « Little Boy », la bombe qui éradiqua Hiroshima, disposait d’une puissance 4000 fois moindre (environ 15 kilotonnes). A l’origine, la Tsar Bomba était conçue pour atteindre 100 mégatonnes, mais les retombées radioactives auraient été trop importantes, et l’avion qui transportait la bombe n’aurait pas pu s’éloigner suffisamment avant l’explosion. D’après la phrase de Khrouchtchev, cette réduction de puissance fut effectuée pour « ne pas briser tous les miroirs de Moscou ».

Une réplique de la Tsar Bomba au musée des armes nucléaires de Sarov

Une réplique de la Tsar Bomba au musée des armes nucléaires de Sarov

Le 30 octobre 1961, la Tsar Bomba fut larguée au dessus de la Nouvelle Zemble, un archipel de l’océan Arctique situé au nord ouest de la Sibérie. L’explosion fut visible jusqu’en Suède, à plus de 1000 km de là. Elle détruisit absolument tout sur un rayon de 30 km, et sa chaleur pouvait provoquer des brulures au 3ème degré à 100km du point d’impact. Le champignon atomique atteignit un diamètre d’environ 40km pour une hauteur de 64 km, soit 7 fois le Mont Everest. L’onde de choc produit par la bombe fit 3 fois le tour de la Terre, et on estime qu’à l’apogée de sa puissance, l’explosion généra 1,4% de l’énergie produite par le Soleil.

La Tsar Bomba ne fut pas seulement la plus terrible de toutes les bombes atomiques. Ce fut également le dispositif le plus puissant jamais créé dans toute l’histoire de l’humanité. Si la bombe était tombée sur Paris, elle aurait anéanti la majeure partie de l’Ile-de-France. On calcula également que si la puissance originale de 100 mégatonnes avait été utilisée, les retombées radioactives mondiales en auraient été augmentées de 25%. Une réplique de la « Reine des Bombes » est aujourd’hui visible au musée des armes nucléaires de Sarov, en Russie.

Plus d’infos :

email

21 commentaires pour “L’arme absolue”

  1. Le photographie est impressionnante. Le pouvoir de destruction de l’homme fait peur, espérons qu’une troisième guerre mondiale ne ne pointe pas de si tôt.

  2. Ben dis donc ça fait flipper. Quand on pense que des armes similaires peuvent se trouver entre les mains de dictateurs fous…
    Dommage que « l’homme qui sauva le monde » n’ait pas été là au moment de faire péter cette grosse bombe.
    Merci pour ces articles passionnants.

  3. Gen> La photo n’est pas tirée de l’explosion de la Tsar Bomba elle même, mais sur les vidéos, on peut se rendre compte que le résultat n’était pas très éloigné…

    Petit poisson> C’est vrai, Stanislav Petrov n’a rien pu faire sur ce coup. Mais à l’époque il avait 22 ans, et il ne se doutait sans doute pas de ce que le destin lui réservait 🙂

  4. Putain c’est celle que les chinois utilisent dans Fallout !

  5. Argh, coiffé au poteau : moi aussi j’ai pensé à ‘Fallout’!

    Quant à cette carcasse d’acier, on a beau savoir que les vraies armes de destruction massive sont les fusils d’assaut et autres pistolets-mitrailleurs, qui font beaucoup plus de morts que les armes de dissuasion… Ce suppositoire géant ne laisse pas d’impressionner.
    Surtout quand on imagine à qui il est destiné.

  6. Ah les joies de la guerre froide! Voilà bien une histoire qui n’est pas fait pour rassurer. Personnellement si j’étais à la place du conservateur du musée des armes nucléaires de Sarov, je serais assez nerveuse avec ce genre d’engin dans ma collection. Bonjour l’entretient!

  7. La bombe du musée est une réplique physique, mais elle ne contient pas la charge massive de la Tsar Bomb, le conservateur du musée peut dormir tranquille (tout ce qu’il risque, c’est de se retrouver coincé sous la carcasse en la déplaçant…).

    La photo reste très impressionnante, même si j’aurais quelques appréhensions à la place du photographe. Vous allez rire, mais moi le premier truc qui me vient à l’esprit, c’est la fin du film True Lies :p

  8. …terrifiant ! Par contre je suis étonné que cette puissance de destruction n’ait pas été dépassée !

  9. D’ailleurs pour tester les aires d’effet de différentes bombe atomique, dont la Tsar Bomba, sur Paris, c’est par ici :
    http://www.carloslabs.com/projects/200712B/GroundZero.html

  10. haha merci pour le lien hash!

  11. THERS …. desolé pour la guerre froide … elle n’avait pas encore lieu ! Quand a l’entretien que tu decris si gentillement; il est autrement moindre que si l’engin avait exploser … ce serait des corps d’enfants …. des corps d’hommes et de femmes qui ne pourraient plus engendrer normalement durant de nombreuses generations …. laissons le metal briller s’il ne sait pas faire autre chose de bien

  12. Merci beaucoup pour l’article! Je me sens vraiment stupide d’avoir pu oublier une telle horreur. Par contre ça m’étonne presque qu’aucune bombe plus puissante n’ait été conçue depuis, déjà que ça n’a pas dissuadé d’autres états à faire je ne sais combien d’autres test, pour de simples raisons expérimentales (la france ayant sa place sur le podium). Si c’est effectivement la plus puissante à avoir jamais été utilisée ça ne surprendrait pas qu’on garde caché un engin plus costaud que ce monstre (déjà qu’ils ont réduit la puissance de moitié), rien que wiki nous informe qu’une bombe utilisable de 25mt existe encore aujourd’hui en russie (code OTAN: Satan…) et c’est encore plus inquiétant de penser à la « miniaturisation » d’une telle puissance (sans oublier le développement parallèle des armes bactériologiques).
    Sympa aussi de savoir que cette bombe s’est construite dans l’espace de 4 mois et que 136 bombes H ont été testés par l’URSS à cette période, suite aux premiers essais français…
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Essais_nucl%C3%A9aires_fran%C3%A7ais
    http://www.partipourladecroissance.net/wp-content/uploads/2011/03/Id%C3%A9es-noires-ATOM1.JPG
    Et dire que gamin je prenais mr burns pour un personnage de fiction ^^’

  13. Effrayant. Sinon j’ai vu un documentaire assez vieux où ils disaient que l’avion qui avait largué la bombe avait chuté d’un kilomètre lors de l’explosion… Vitrifiant ainsi tout sur ~300km, très sympathique!

  14. « Le 30 Octobre 1961 »

    Quand tu apprend que la plus grosse bombe de l’histoire à explosée le jour de ton anniversaire… (Enfin, 40 ans plus tôt héhé)

    J’aurais une pensée pour l’archipel de la Nouvelle Zembie la prochaine fois que je fêterai mon anniversaire.

  15. Le mont Everest ne fait-il pas 8,8km de haut ? Ce qui fait que le champion est un peu plus de 7 fois plus grand, pas 9. 😉

  16. Vrai, erreur corrigée !

  17. C’est à ce moment là qu’on se rend compte que l’humain peut vraiment faire preuve d’imagination lorsqu’il s’agit de destruction massive…

  18. Je ne sais pas quelles armes seront utilisées pour la 3ème guerre mondiale, mais je sais que la 4ème se fera avec des arcs et des cailloux.

  19. Premier commentaire ici ! depuis le temps que j’hésitais…

    J’ai juste une question : « la Tsar Bomba fut larguée au dessus de la Nouvelle Zemble »
    Rassurez-moi, il n’y avait personne en Nouvelle Zemble à ce moment-là ?? Dans tous les cas, c’était atroce, mais là… J’ose même pas imaginer le nombre de morts (s’il y en a eu)…

  20. Si on fait le lien avec les 100 000 ans de rémanence des déchets nucléaires de nos centrales, qui utilisent de l’uranium de façon « maîtrisée » et en quantité bien moindre, il ne faut pas s’étonner du nombre croissant de cancers et autres pollutions diverses. Nous sommes une espèce issue de plusieurs millions d’années d’évolution mais en quelques années seulement nous sommes en train de réduire à néant ce qui a mis si longtemps à se mettre en place de manière NATURELLE. Comment peut-on parvenir à un tel degré d’intelligence et pourtant être si naïfs sur le sort qui nous attend si nous ne changeons pas? Vous avez 2h et je ramasse les copies ;o)

Rétroliens/Pings

  1. VieilleMarde.com » Blog Archive » Pousse mais pousse égal. - 31 août 2010

    […] temps de Nikita Khrouchtchev, je vous le dit, les hits c’étaient des « bombes » […]