Mike le poulet sans tête

Mike le poulet sans tête

Le 10 septembre 1945, un fermier nommé Lloyd Olsen alla chercher un poulet dans la cour de sa ferme de Fruita, dans le Colorado.  Il choisit un petit coq surnommé Mike, qu’il entreprit de décapiter d’un coup de hache. Lloyd visa de son mieux pour garder l’os du cou, la partie préférée de sa belle-mère, qui était invitée à diner. Lorsque la hache s’abattit, Mike déambula quelques instants, comme la plupart des volailles dans ce cas-là. Mais au lieu de succomber, il sembla reprendre normalement sa vie de coq, essayant de lisser son plumage, et picorant machinalement. Sans tête.

Devant un tel acharnement à survivre, Lloyd Olsen décida de prendre soin du miraculé. Il commença à le nourrir à l’aide d’une pipette qu’il remplissait de lait, d’eau, et de petits grains de maïs.  Lorsque Mike s’étouffait dans ses propres secrétions, les Olsen lui nettoyaient la trachée avec une seringue. Très vite, l’histoire du coq sans tête se répandit dans la région, entrainant des rumeurs de canular.  Pour démentir ces dernières, Lloyd Olsen emmena Mike à l’Université d’Utah, où les scientifiques purent confirmer l’authenticité du phénomène.

La statue de Mike à Fruita, Colorado

La statue de Mike à Fruita, Colorado

Devenu une véritable célébrité, Mike entama une tournée de spectacles itinérants dont il était la vedette, en compagnie d’autres créatures étranges. Il fut photographié par des dizaines de magazines et de journaux, dont le Time. Les gens payaient 25 cents pour venir le voir, et au sommet de sa popularité, il générait chaque mois l’équivalent de 50 000€ actuels. Il semblait aussi heureux que n’importe quel coq, essayant parfois de pousser un cri qui se soldait par un gargouillis informe.  Devant le succès d’Olsen et de sa merveille, de nombreux copieurs essayèrent d’obtenir leur propre poulet sans tête, mais aucun ne survécut plus de deux jours.

Une nuit de mars 1947, dans un motel de Phoenix,  Mike commença à s’étouffer. Mais les Olsen avaient oublié leur seringue de lavement lors d’un spectacle donné la veille, et ils ne purent rien pour sauver le malheureux coq. Au final, celui-ci vécut plus de 18 mois sans tête. Une autopsie permit de déterminer que la hache avait manqué de peu l’artère carotide, et qu’un caillot avait évité à Mike de se vider de son sang. Et bien que sa tête soit tranchée, une partie du tronc cérébral ainsi qu’une oreille étaient encore en état de marche. Cela suffit à Mike pour mener une vie de coq à peu près normale.

Aujourd’hui, 62  ans après sa mort,  Mike est toujours une légende dans la ville de Fruita. Un festival annuel lui est consacré au mois de mai, durant lequel ont lieu divers concours et attractions. Il existe également des chansons en son honneur, ainsi qu’une statue. De quoi prendre la grosse tête…

Plus d’infos:

14 commentaires pour “Mike le poulet sans tête”

  1. Ah Mike le Poulet sans tête, ça me rappelle une époque pas si lointaine, pleine de joie, de délires et de radio FM (comprend qui comprend) ;)

  2. NBN au webmaster : tu seras gentil de me mettre un autre avatar que cette fleure pseudo hippie stp !! lol

  3. Le destin a fait de toi une rose psychédélique, ce qui est un peu, j’en conviens, la honte. Pour remédier à ça (et je m’adresse à tout le monde) créez-vous un gravatar a cette adresse: http://fr.gravatar.com/site/signup

    En mettant simplement votre email, vous aurez ensuite un avatar attitré qui apparaitra sur de nombreux blogs et forums. Ensuite, libre à chacun d’être une rose psychédélique, mais volontairement :)

  4. Cette histoire pourtant plutôt sympathique me trouble un peu… Ça me rappelle les vieilles histoires de têtes décapitées qui survivraient (bon, j’insiste sur le conditionnel) quelques minutes après la «coupe». Hum­.

  5. Sauf qu’ici ce n’est pas vraiment la tête qui a survécu :)

    Si l’histoire de Mike te trouble, tu ne devrais sans doute pas lire cet article-là: http://www.axolot.info/?p=175

  6. Mike, témoin d’une époque bénie, où les webmasters côtoyaient les hippies….

  7. Maitnenant yaurait moyen de faire un prolongement de cou sur la tete d’un coq et style il a plus de tête on pourrait se faire 50.000$ facile yeah

  8. J-e, ça t’inspire pas un visuel ce poulet? :)

  9. @Patrick: Oui, j’avais lu cet excellent article. Je n’en manque pas un! ;)

  10. C’est une histoire sans queue ni ….

  11. j’avoue entre le symbole du coq francais et la tete rentrée genre gros lâche mh ca pourrait donner quelque chose héhé

  12. Sa me parait louche tous sa. Le pauvre coq ;S

  13. Je me disais bien qu’il devait lui rester un morceau de cerveau quelque part… c’est gore et prodigieux à la fois.

  14. Étonnant qu’il ait survécu autant de temps sans infection au autre.